Nouveaux produits

Editeurs

Menu LASAGNE : 4ème plat

Publié le : 07/06/2016 07:00:00
Catégories : Conseils au jardin , Jardinage , Les Livres

Menu LASAGNE : 4ème plat

Cette semaine, il y aura des LASAGNES au menu… des lasagnes de culture.

Il s’agit d’une saga de 9 articles qui présentera les techniques de lasagnes que l’on peut retrouver dans les livres de la Librairie PermaCulturelle. Je vous expliquerai les tenants et les aboutissants de ces techniques.

LASAGNE (nom féminin qui donne l'eau à la bouche) : c'est une technique de culture qui permet d’obtenir une bonne production sans préparation du sol, et en cultivant dans différentes couches de matières organiques empilées sur le sol.

Article n° 4 (sur 9) : Technique issue du livre La permaculture dans un petit jardin, de Kurt Forster, permaculteur autrichien.



LA TECHNIQUE EN RÉSUMÉ

  1. B.R.F. (bois raméal fragmenté)

  2. couche de tonte d’herbe

  3. couche de feuilles mortes

  4. couche de compost

  5. paillage

LE PETIT + POUR RÉUSSIR

  1. Bien arroser chaque couche lors de la création de la lasagne
  2. Ne pas faire une lasagne trop large, contrairement aux dimensions indiquées sur le schéma (1,20 m de largeur maxi, ce qui permet de facilement planter ou récolter ce qui est au centre)
  3. Faire des couches de 10 cm d'épaisseur (la lasagne ne fera donc pas 80 cm comme indiqué sur le croquis)
  4. Ne pas oublier le paillage
  5. Concernant le grillage anti-souris, il est à mettre si vous avez des rats-taupiers (ou campagnol terrestre) qui font des galeries dans le sol et mangent les racines des légumes. Les souris et les taupes sont inoffensives.

L'AVANTAGE DE CETTE FORME DE LASAGNE

Comme on peut le constater, la hauteur de la lasagne fait 70 cm sur le schéma, ce qui est grand. Cette hauteur permet à la lasagne de générer de la chaleur en son centre.

Pourquoi ça chauffe ?

Il y a au centre de la lasagne, des matériaux dits "bruns" contenant du carbone (BRF, feuilles mortes) et des matériaux dits "verts", contenant de l'azote (tontes d'herbe, feuilles mortes). Ces couches sont arrosées. Nous avons là les ingrédients et les conditions nécessaires pour qu'un processus de compostage à chaud se déroule (nourriture azotée et carbonée, humidité). Les bactéries thermophiles vont se mettre à l'oeuvre et commencer la digestion des matières. De la chaleur va émaner de ce processus. En fonction de la grosseur du tas, la chaleur montera plus au moins haut. Ici, la chaleur pourra monter à 30 ou 40° C au centre du tas. Les bords du tas servent d'isolant pour conserver la chaleur.

Quel est l'intérêt de cette chaleur ?

En hiver ou au printemps, la chaleur permet de démarrer plus vite les cultures, car elle est une des conditions de croissance des plantes. Cependant, il ne faut pas qu'elle dépasse un certain seuil, sinon les racines des plantes vont crâmer. La couche de BRF située au premier étage de cette lasagne permet une meilleure ventilation du tas (la chaleur monte du tas, donc l'air nouveau arrive par les bas côtés de la lasagne, permettant de tempérer la montée en température.

L'INCONVENIENT DE CES LASAGNES

Les lasagnes sont construites au-dessus du sol, pour cette raison, le substrat de culture est soumis aux courants d'air. En été, l'air est chaud et sec, il peut donc dessécher les lasagnes si ces dernières ne sont pas protégées.

Pour protéger une lasagne, il faut :

  • pailler épais
  • protéger la lasagne par un coffrage (dessin de droite)
  • la placer à l'abri grâce à un brise vent (haie, végétation assez haute...)

L'INTÉRÊT DE CETTE TECHNIQUE DE LASAGNE

Vu l'épaisseur de la lasagne, il est possible d'installer la lasagne hors-sol pour une agriculture urbaine, sur du bitume par exemple, dans une cours d'école, sur un parking ou sur un terrain très pauvre ou très compacté.

Partager ce contenu