Nouveaux produits

Editeurs

Menu LASAGNE : 6ème plat

Publié le : 09/06/2016 13:30:00
Catégories : Conseils au jardin , Jardinage , Les Livres

Menu LASAGNE : 6ème plat

Cette semaine, il y aura des LASAGNES au menu… des lasagnes de culture.

Il s’agit d’une saga de 9 articles qui présentera les techniques de lasagnes que l’on peut retrouver dans les livres de la Librairie PermaCulturelle. Je vous expliquerai les tenants et les aboutissants de ces techniques.

LASAGNE (nom féminin qui donne l'eau à la bouche) : c'est une technique de culture qui permet d’obtenir une bonne production sans préparation du sol, et en cultivant dans différentes couches de matières organiques empilées sur le sol.

Article n° 6 (sur 9) : Technique issue du livre La permaculture pour tous, de Sepp & Margit Brunner, permaculteurs autrichiens.




LA TECHNIQUE EN RÉSUMÉ

Une spécificité de cette technique, c'est son nom : un tertre. C'est une petite éminence de terre. L'objectif ici est de créer un gros tas de matières organiques capables de restituer la fertilité aux cultures pendant plusieurs années.

  1. Bois
  2. Tontes / Feuilles
  3. Compost
  4. Terre
  5. Paillis

BIEN RÉUSSIR LA TECHNIQUE

  1. Démarrer sur une zone propre : préparer le terrain quelques mois avant en occultant la végétation existante (privation de lumière), soit avec une bâche opaque, soit avec plusieurs épaisseurs de carton. Cela permettra de décaisser la terre et de la réutiliser plus facilement. L'effet recherché : toute la végétation, racines comprises, est morte et a été transformée en humus par la vie du sol 
  2. Quand on entasse le bois, il faut veiller à réduire au minimum les vides entres les morceaux. Du bois broyé ou des feuilles mortes peuvent combler ces vides.
  3. Le compost doit être équilibré et déjà un peu démarré. Un point de repère : une odeur pas dégeu. Un autre point de repère : vous devez pouvoir le manipuler à mains nues sans que cela vous paraissent trop dégueu à toucher.
  4. La dernière couche est composée de terre fine mélangée à du compost mûr et tamisé. Pour obtenir cette terre fine, je vous conseille de bien prendre en considération le point 1 et de réserver la terre sur une bâche ou un tapis lors du décaissement.
  5. Finir par une couche de compost uniquement, ce qui permettra d'avoir une couche finale exempte de graines de mauvaises herbes.

L'INTÉRÊT DE CETTE TECHNIQUE DE LASAGNE

C'est une technique pour le long terme. Plus le tas de matières est important et plus le stock de fertilité est grand. Cela dit attention à la taille, trop gros peut générer des problèmes de circulation de l'air.

Ces techniques de culture, je les considère comme "épuisante", mais sans qu'il y ait de connotations négatives dans ce terme. C'est-à-dire que le jardinier prévoit de récolter sans arrêt les légumes sans rapporter de la fertilité pour compenser les exports. La fertilité de départ s'épuise petit à petit, et au bout de 5 ou 10 ans, la production est moindre, on refait la butte. Du point de vue du jardinier, c'est génial : ça donne à fond et tout le temps ! La terre n'a pas besoin de se reposer.

L'intérêt de la technique, c'est qu'on la met en place une fois et qu'ensuite il n'y a plus à se soucier de la fertilité, seuls l'arrosage, le paillage et le désherbage sont à contrôler.

Ne pas se soucier de la fertilité, permet d'éviter d'avoir à penser des rotations ou à cultiver des engrais verts en interculture. Les plantes cultivées seront aussi nourries de bonne façon et pourront se défendre seules faces aux maladies et ravageurs.

ASTUCES

Sur la photo on peut voir des pierres qui parsèment le tertre. Il s'agit de repose-pied, permettant de marcher sur la butte pour jardiner la zone centrale, moins accessible depuis le bord.

Produits associés

Partager ce contenu